Billeterie
Billeterie

Espace de liberté des cours d’eau

7 avril 2024 - 13 H 30

Conférence Inscription requise

Gratuit

Les systèmes fluviaux sont de plus en plus affectés par l’agriculture et l’urbanisation des zones riveraines, ce qui entraîne de fréquentes interventions humaines telles que la stabilisation des berges ou des mesures de protection contre les inondations. Il existe un consensus croissant parmi les scientifiques du monde entier qu’il est nécessaire de changer les approches de gestion des rivières pour inclure les processus hydrogéomorphologiques et laisser notamment plus d’espace aux rivières pour que des processus d’érosion puissent survenir.

Cette conférence présentera le concept d’espace de liberté, qui permet de déterminer un premier niveau (espace minimal) comprenant les zones très fréquemment inondées et très mobiles au cours des 50 prochaines années, ainsi que les milieux humides riverains. Le deuxième niveau (espace fonctionnel) comprend un espace pour les inondations de plus grande ampleur et permet aux méandres de migrer librement sur une plus longue période. Cette approche vise à restaurer et à maintenir la fonctionnalité naturelle et la santé des écosystèmes fluviaux, incluant la reconnexion des habitats.

Intégrer le concept d’espace de liberté dans la législation actuelle sur la gestion des cours d’eau favoriserait donc une gestion durable des systèmes fluviaux et accroîtrait leur résilience face aux enjeux de sécurité publique liés aux changements climatiques et à l’occupation des sols, par rapport aux approches traditionnelles de gestion des cours d’eau qui sont basées sur des interventions fréquentes et limitées dans l’espace.

À propos de la conférencière

Pascale Biron a une formation en hydrogéomorphologie (Ph. D. en géographie, Université de Montréal, 1995). Elle est professeure au département de géographie, urbanisme et environnement de l’Université Concordia depuis 1998. Ses travaux de recherche portent sur la restauration des cours d’eau pour l’habitat du poisson, sur la gestion durable des cours d’eau en milieu agricole, sur la cartographie des zones inondables et la modélisation hydrodynamique. Elle a notamment travaillé sur le concept d’espace de liberté des rivières qui vise à accroître la résilience des systèmes fluviaux.